Comment mesurer la performance d’une entreprise ?

L’objectif premier d’une entreprise est d’être performante, c’est-à-dire d’être efficace dans le domaine dans lequel elle est engagée. Pour la plupart des entreprises, c’est-à-dire celles à but lucratif, l’objectif est donc d’engranger un maximum de bénéfices. Cependant, cela ne se fait pas du jour au lendemain, et des critères sont donc là pour indiquer du bon fonctionnement de l’entreprise et de son développement.

reunion

Système d’information et tableau de bord

Toute entreprise quelle que soit sa taille a intérêt à mettre en place un tableau de bord regroupant les données de son système d’information. Ce dernier est un ensemble de ressources qui vont permettre de collecter et de gérer l’information.

Il peut utiliser la technologie et notamment les outils informatiques, de télécommunication et électroniques. Ces derniers remplacent de plus en plus les moyens traditionnels de récolte et de classement de données que sont le papier, les formulaires ou le téléphone. Aujourd’hui, il est donc plus aisé de mettre en place et de gérer un système d’information efficace.

Toutes ces données vont pouvoir être rassemblées dans un tableau de bord. Celui-ci va permettre au gestionnaire d’avoir un aperçu presque direct de l’évolution des résultats. Il fonctionne via des indicateurs précis mis en place par le gestionnaire et utilisant différentes données issues du système d’information. Au final, l’objectif du tableau de bord est de pouvoir étudier la performance de l’entreprise et la situation actuelle, et donc de la communiquer et d’en informer les autres acteurs de l’entreprise afin d’être le plus performant possible.

Les critères de performances

La performance d’une entreprise va se mesurer selon différents indicateurs. Ces derniers étant finalement regroupés dans un tableau de bord via les données du système d’information. Généralement on distingue 3 grandes catégories de critères.

La première rassemble ce que l’on appelle plus couramment les indicateurs primaires. On y trouve le chiffre d’affaires, la valeur ajoutée, la productivité et la part de marché. Ces indicateurs n’informent donc pas précisément des résultats de l’entreprise, mais permettent tout de même d’apporter un état de santé de cette dernière.

Ensuite, il y a les indicateurs financiers. Cela va de l’analyse financière au cours des actions en passant par la rentabilité, le résultat net et la capacité d’autofinancement. Ces critères vont permettre à l’entreprise de connaître, son état de santé, ses bénéfices et de savoir si elle est rentable et sur la bonne voie.

Finalement, on peut mesurer la performance en ajoutant des indicateurs plus complexes à calculer, c’est-à-dire la notoriété de l’entreprise, sa compétitivité, et son évaluation. Ici, l’objectif est donc de se comparer directement à la concurrence pour connaître la hiérarchie de son entreprise et donc sa puissance sur le marché.