Les secteurs économiques des entreprises

En fonction de ce qu’elle produit et/ou de ce qu’elle vend, une entreprise est classée dans l’un des 3 grands secteurs économiques, auxquels certains ajoutent un 4ème secteur. En fonction du développement économique d’un pays tel ou tel secteur a généralement plus ou moins d’importance par rapport aux autres.

3-salaries-entreprise

Le secteur primaire

En économie, le secteur primaire est le plus ancien puisqu’il correspond à l’exploitation des ressources de la terre. Toutes les entreprises dont l’activité principale est de produire des matières premières non transformées font partie du secteur primaire. Cette exploitation peut se faire de diverse manière. Plus précisément, elle regroupe l’agriculture, la pêche, l’exploitation minière et celle dite forestière. Elle est donc à la base de nos besoins quotidiens, et depuis très longtemps l’homme pratique ces activités. Cela peut se faire sous la forme d’un exploitant particulier, mais également sous la forme d’une entreprise.

Le secteur secondaire

Le secteur secondaire correspond à la transformation des matières premières issues du secteur primaire. Il s’est notamment fortement développé suite à la révolution industrielle du 19ème siècle. Généralement on divise le secteur secondaire entre industrie manufacturière et construction. Plus largement, ce secteur comprend les activités suivantes : agroalimentaire, aéronautique, artisanat, automobile, astronautique, bâtiments et travaux publics (BTP), construction électrotechnique, construction ferroviaire, construction mécanique, construction navale, électronique, électroménager, énergétique, industrie chimique, industrie du bois, industrie papetière, industrie pharmaceutique, industrie spatiale, industrie textile, production d’énergie (centrale électrique, gaz, etc.), sidérurgie.

Le secteur secondaire regroupe donc toutes les industries et s’il est moins présent dans les pays développés, il reste relativement important.

Le secteur tertiaire

Si le secteur secondaire est dépendant du secteur primaire, le secteur tertiaire dépend en grande partie du secteur secondaire. En effet, il représente toute activité économique non incluse dans les deux autres secteurs. Généralement on appelle cela les services. Dans ce secteur tertiaire, on retrouve toutes les activités liées à la finance et l’information qui représentent la partie marchande, mais aussi le bénévolat, la justice et la sécurité qui représentent la partie non marchande, et le tertiaire supérieur, c’est-à-dire tout ce qui est lié aux métiers du savoir, à la recherche et à l’éducation.

Il s’agit du secteur le plus important pour les pays développés au niveau des emplois. Néanmoins, il est lié directement au secteur secondaire, que ce soit pour l’équipement, le matériel, les produits vendus, la recherche, etc. Au final, les 3 secteurs sont donc dépendants les uns des autres puisque sans exploitation des ressources on ne pourrait pas arriver aux produits conçus par le secteur secondaire qui ne pourrait les vendre sans l’aide du tertiaire.

Le secteur quartenaire ?

Finalement, certains auteurs estiment qu’il existe un secteur quartenaire. Celui-ci conjuguerait les activités du secondaire et du tertiaire et il comprendrait la recherche, le développement et l’information et la communication. Cependant, la définition diffère selon les économistes, et il est surement encore trop pour parler réellement d’un 4ème secteur économique.

Malgré tout, on vit dans un monde ou tout se mélange de plus en plus et où l’avènement d’internet et du numérique a changer bien des choses notamment au niveau de nos habitudes de consommation.